Rapport annuel 2016 : Hausse de l’activité et nombre record de naissances 

Publié le vendredi 19 mai 2017

Les communes membres des Établissements hospitaliers du Nord vaudois se sont réunies, jeudi 18 mai 2017, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de l’entité. À cette occasion, le président André Perret, la doyenne des médecins, Sonja Mazzariol, ainsi que Jean-François Cardis, directeur général, sont revenus sur les faits marquants de l’année 2016. Parmi ceux-ci figurent, notamment, la reprise de l’exploitation du Centre d’accueil temporaire Le Verger, à Orbe, par la Fondation Saphir, ainsi que le transfert de l’EMS Les Tourelles et du Centre d’accueil temporaire de Chamblon sur le site de Bellevue, à Yverdon-les-Bains. Par ailleurs, la première pierre de la future permanence médicale de Cossonay a été posée et l’ouverture de cette nouvelle structure est prévue d’ici la fin de l’année.

Enfin, conformément au Plan stratégique 2015-2020, l’ambitieux travail de réorganisation qui doit mener à une concentration des soins aigus stationnaires sur le site d’Yverdon-les-Bains se poursuit avec, entre autres, l’acceptation de la création de l’association du pôle santé Vallée de Joux par les membres des eHnv réunis à Chavornay.

Hausse de l’activité et nombre record de naissances
 

Du côté de l’activité, l’année 2016 se solde avec un peu plus de 14 000 séjours d’hospitalisation alors que le nombre de patients en soins aigus stationnaires a progressé de 2 % en moyenne. Une hausse qui atteint même les 7 % s’agissant des patients mi-privés et privés. Enfin, signalons qu’avec 1085 naissances l’année 2016 est un millésime record en la matière.

Résultat meilleur qu’escompté

Sur le plan comptable, l’exercice 2016, dont vous trouverez tous les détails dans le rapport annuel joint, se solde par un résultat ordinaire de –  422 483, 64 francs. Pour rappel, une année auparavant ce dernier était de -2 185 446, 84 francs. Un résultat bien meilleur qu’escompté imputable, notamment, à une excellente maîtrise des charges ainsi qu’à une forte hausse de l’activité en fin d’année. Mais reste que l’année écoulée se solde une nouvelle fois par un déficit, les eHnv continuant à souffrir de leur répartition sur plusieurs sites qui engendre des surcoûts.

Changements à la gouvernance

Quant à l’événement majeur de l’assemblée générale, il est à trouver dans le renouvellement des membres du Comité directeur avec les élections de Michel Beetschen, Henri Germond et Bertrand Vuilleumier.  Ce dernier, orthopédiste bien connu des Etablissements hospitaliers du Nord vaudois pour avoir, entre autres, assumé la fonction de directeur médical jusqu’au 31 décembre 2016, a par ailleurs été élu à la fonction de président en remplacement de Monsieur André Perret qui, après des années d’engagement, va profiter d’une retraite bien méritée.

Liens Utiles